A T E L I E R  C O S M I Q U E  -  L A V E  T A  P L A G E  -  A T E L I E R  C O S M I Q U E  

Pour en savoir plus sur les déchets de plage 

L'ostréiculture et ses déchets que j'aime tant

et comme j'aime beaucoup les huîtres, la boucle se boucle !

Servent à accrocher les poches à huîtres sur les tables ostréicoles ou les poteaux

J'adoooore les découper car ils sont épais et je trouve le bruit et la texture très satisfaisants

Ce sont les petits espaces de croissance des huîtres. Elles y passent 2 à 3 ans mais sont retournées régulièrement pour aider à leur croissance et limiter le développement des algues. Les ostréiculteurs doivent les changer de temps en temps car elles sont abimées par la mer 

Poche à huîtres à paillettes

Ils sont là pour accrocher les élastiques aux poches à huîtres et les poches à huîtres aux tables ou poteaux, ou encore les poches à huîtres ensemble

Ils sont en inox, et souvent recouverts de peinture ou en plastique 

Sont fabriquées en HDPE (plastoque) et sont accompagnées de tubes en pvc ou un truc du genre et je me suis longtemps demandé ce que c'était avant de les identifier

Si tu veux en savoir plus sur ce micmac d'accessoires ostréicoles

Cette vidéo fort satisfaisante a été trouvée sur le site de Intermas qui propose (entre autres) un large catalogue d'accessoires d'ostréiculture 

Les larmes de sirène 

Ces granulés de plastique que j'ai longtemps pris pour des jolis petits cailloux blancs

Les larmes de sirène c'est quoi ?

C'est tout simplement des billes de plastique qui servent à la fabrication de la majorité des objets en plastique. Ils sont aussi appelés Nurdles par les gens qui les chassent comme moi sur les plages

On n'en trouve pas partout !

J'en ramasse beaucoup à St Malo et en secouant les algues sur la plage je suis quasi sûre d'en trouver au moins une 

En fonction des courants j'en trouve des différentes et en quantités variables

Il y a par contre des endroits où j'en trouve pas du tout, c'est étonnant d'en voir autant à St Malo mais pas du tout à Locmaria-Plouzané par exemple 

Larmes de sirène ramassées à Saint-Malo

Des éponges à bactéries et toxines dans le milieu marin 

En plus d'être polluantes, les larmes de sirène attirent les trucs pas sexy pour se rendre encore plus détestables 

Elles sont ingérées par les animaux marins, qui sont eux aussi contaminés par le plastique, les bactéries et les toxines. Et donc nous aussi en les consommant 

Les larmes de sirène : une cata environnementale 

En 2018, 160 000 tonnes de granulés de plastique ont été "perdues"  dans l'Union Européenne. Et on passe à 250 000 tonnes à l'échelle mondiale 

Cela représente 10 milliards de ces petits trucs par an dans nos océans 

Les pertes sont dues à leur petite taille, aux différentes étapes de leur chaîne de production, transport ou encore de leur recyclage 

Et sur le sable et dans la mer on ne les voit presque pas parce qu'elles sont souvent bien transparentes 

J'identifie celles qui ont passé beaucoup de temps dans la mer par leur couleur orangée 

Si tu veux en savoir plus et te faire un peu peur tu peux jeter un œil au rapport sur l'impact alarmant des granulés de plastique en Europe 

Logo

© Copyright. Tous droits réservés.